20845 chemin de la Côte Nord, local 303, Boisbriand, J7E 4H5
514-433-6410
physiopaquin@gmail.com

Hernie discale

Physiothérapie privé dans le secteur Boisbriand/Blainville

Hernie discale

La hernie discale concerne le disque vertébral qui est un petit coussin de cartilage qui sépare le corps de chaque vertèbre de la colonne. Il est composé d’un anneau fibreux et d’un noyau gélatineux. L’anneau fibreux s’étire lors de nos mouvements pour permettre aux articulations de bouger et le noyau rempli d’eau sert d’amortisseur contre les chocs et les vibrations de la colonne. Au centre de la colonne vertébrale, on retrouve également le canal rachidien qui est composé de faisceaux nerveux qui transmettent l’information du cerveau aux différentes parties du corps.

Mécanisme de blessure & symptômes

Lorsqu’un disque s’affaiblit, l’anneau fibreux peut se fissurer ou se rompre et laisser une partie du noyau gélatineux faire irruption hors de sa position habituelle. Selon la direction ou la profondeur de l’irruption, le noyau peut comprimer certaines racines nerveuses puisqu’elles sont à proximité. C’est souvent cette compression qui provoque une douleur, un brûlement et parfois des picotements/engourdissements ou une faiblesse dans les membres. Toutefois, beaucoup de hernies discales sont complètement asymptomatiques. En effet, on a découvert des hernies discales fortuitement chez des patients ayant passé une IRM et qui ne souffrait pas de douleur au dos.

Vous comprendrez donc que même si vous avez une douleur et un diagnostic de hernie discale par imagerie médicale, votre physiothérapeute doit effectuer une évaluation complète pour s’assurer que vos douleurs ne sont pas causées par autre chose. En effet, votre hernie n’est peut-être même pas la source de votre problème.

Causes et facteurs de risque

  • Âge entre 25 et 40 ans, car ensuite le noyau gélatineux devient progressivement rigide
  • Efforts répétés (flexions et torsions)
  • Mauvaise chute
  • Posture assise de longue durée au quotidien (travail de bureau ou voiture)
  • Soulèvement fréquent d’objets lourds d’une mauvaise façon
  • Mauvaise hygiène de vie (sédentarité, excès de poids, malnutrition)
  • Anomalies génétiques amenant une faiblesse héréditaire de la structure vertébrale

Symptômes

  • Douleur au rachis (lombaire > cervicale)
  • Engourdissements et picotements dans les membres
  • Faiblesse musculaire dans les membres
  • Douleur irradiant dans les membres (brachialgie, sciatalgie, cruralgie)
  • Douleur qui augmente à la toux, au rire, à l’éternuement ou à la selle

Consultation médicale urgente

  • En présence de douleur intense vous empêchant de bouger
  • Incontinence urinaire ou fécale
  • Paralysie des membres (incapacité de bouger les bras et/ou les jambes)

Traitements en physiothérapie

  • Éducation, conseils
  • Thérapie manuelle
  • Technique de relâchement musculaire
  • Technique de mobilité neurale
  • Renforcement, stabilisation du rachis
  • Modalités anti-inflammatoires, antidouleur
  • Programme d’exercices spécifiques

Prévention

Il est possible de prévenir les hernies discales, au même titre que plusieurs douleurs au dos, en adoptant de bonnes habitudes de vie.

  • Faire de l’exercice régulièrement pour maintenir une bonne flexibilité et une bonne musculature
  • Bien s’alimenter pour éviter l’excès de poids et la dénutrition des muscles
  • Adopter de bonnes habitudes posturales : garder son dos droit ou soutenu lors de postures statiques prolongées et lors d’efforts musculaires
  • Éviter les flexions/torsions du dos répétitives ou avec charges lourdes
  • Se lever régulièrement lors du travail assis ou de longue route en voiture