20845 chemin de la Côte Nord, local 303, Boisbriand, J7E 4H5
514-433-6410
physiopaquin@gmail.com

Entorse à la cheville

Physiothérapie privé dans le secteur Boisbriand/Blainville

Entorse à la cheville

Une entorse à la cheville survient lorsqu’un faux mouvement (souvent en torsion) qui provoque un étirement ou une déchirure des structures ligamentaires. Le ligament est une bande fibreuse, très peu élastique, qui relie deux os ensemble pour assurer la stabilité articulaire.

Sévérité

La gravité de l’entorse peut être gradée selon le niveau d’atteinte du ligament:

Grade 1 : Il s’agit d’une entorse légère où il y a simplement un étirement du ligament.

Grade 2 : Il s’agit d’une entorse modérée où en plus de l’étirement, il y a une déchirure partielle du ligament.

Grade 3 : Il s’agit d’une entorse sévère où la totalité des fibres est déchirée. Il peut parfois y avoir présence d’un arrachement osseux également.

Signes et symptômes

Les signes d’une entorse peuvent différer selon la gravité de celle-ci. La cheville devient souvent enflée, parfois avec une ecchymose. Il est possible d’avoir de la difficulté à bouger la cheville ou à marcher dessus. Si vous avez une douleur vive au toucher et beaucoup de difficulté à marcher quelques pas sur votre cheville, vous devriez consulter un médecin pour vous assurer qu’il n’y ait pas de fracture.

Quoi faire?

Lors des premières 24-48h qui suivent l’entorse, le traitement a pour but de contrôler la réaction inflammatoire (voir les phases de guérison). Il faut éviter de bouger la cheville ou de mettre du poids dessus si cela augmente la douleur. Idéalement, on suggère d’appliquer de la glace 15 minutes aux 2 heures (sauf la nuit) sur le site douloureux. Si vous savez vous y prendre, vous pouvez également utiliser un bandage compressif en faisant attention de ne pas le mettre trop serrer, pour permettre une bonne circulation sanguine. Il est préférable de garder la cheville en position surélevée le plus souvent possible.

Quand consulter en physiothérapie ?

Dès la phase inflammatoire, le physiothérapeute peut vous aider. Suite à une évaluation complète, il déterminera le degré de votre blessure et vous guidera dans les étapes à suivre pour favoriser une récupération optimale. Dans le cas où il suspecte une atteinte plus grave, comme la fracture, il vous recommandera à votre médecin. Ensuite, il vous aidera à contrôler l’inflammation à l’aide de modalités comme l’ultrason, l’électrothérapie et des techniques manuelles douces.

Lorsque l’inflammation est diminuée, le physiothérapeute s’assurera que votre cheville retrouve sa mobilité normale. Il pourra vérifier que la biomécanique de votre cheville est optimale, afin que la marche soit plus facile à reprendre normalement. Il pourra également vous guider vers le retour au sport, en plus de vous donner un programme de renforcement et de stabilisation adapté pour prévenir les récidives d’entorses.

Pronostic

Il arrive que les entorses à la cheville de grade 1 et 2 récupèrent bien d’elles-mêmes et n’entraînent pas de douleur résiduelle. Par contre, ne négligez pas le renforcement de votre cheville, car les ligaments affectés perdent un peu de leur rigidité suite à l’entorse. Vos muscles peuvent compenser pour cette perte de rigidité s’ils sont bien rééduqués. Si la douleur persiste plus de 2-3 semaines, ne tardez pas à consulter. Parfois, la biomécanique de votre cheville peut être altérée et nécessiter quelques traitements de thérapie manuelle.

Prévention

  • Pratiquer régulièrement des activités physiques pour maintenir les chevilles fortes et développer son sens de l’équilibre
  • Bien s’échauffer avant les sports
  • Reconnaître les signes de fatigue et s’arrêter ou prendre des pauses lors de ses activités
  • Se reposer suffisamment entre les séances d’entraînement
  • Porter une chaussure adéquate selon le sport pratiqué