20845 chemin de la Côte Nord, local 303, Boisbriand, J7E 4H5
514-433-6410
physiopaquin@gmail.com

Dysfonctions temporo-mandibulaires

Physiothérapie privé dans le secteur Boisbriand/Blainville

Les dysfonctions aux articulations temporo-mandibulaire (DTM) sont une cause majeure de douleur non dentaire dans la région oro-faciale. Il s’agit également d’une des conditions musculosquelettiques les plus fréquentes après la douleur lombaire chronique. On estime que dans la population adulte 40-75% ont des signes de dysfonction à l’ATM et 33% ont au moins un symptôme associé.

traitement temporo-mandibulaire

Les dysfonctions à l’ATM affectent principalement la population entre 15-40 ans, mais la prévalence diminue avec l’âge. Cela concerne les femmes plus que les hommes.

Plusieurs structures peuvent être problématiques dans les DTM :

  • L’articulation : hypermobilité ou hypomobilité (ankylose)
  • Le disque : dérangement interne (luxation du disque)
  • Myofasciale : raideur musculaire, points gâchettes ou contrôle musculaire inadéquat
    • Il peut y avoir des dysfonctions cervicales ou des céphalées associées
  • Dentaire : troubles d’occlusions ou autres
  • Psychophysiologique : troubles de l’humeur
  • Autres

Les symptômes les plus fréquents sont :

  • Douleur orofaciale ou cervicale, maux de tête
  • Bruits lors de l’ouverture ou de la mastication
  • Blocages : incapacité d’ouvrir ou de fermer la bouche
  • Perte de mobilité : difficulté à manger certains aliments ou à ouvrir la bouche suffisamment lors d’un nettoyage ou d’une intervention dentaire

Le plus souvent, c’est un trouble à l’articulation, aux disques ou un syndrome myofasciale qui amène les gens à consulter en physiothérapie.

Le déroulement d’une consultation en physiothérapie pour une DTM se déroule comme la plupart des autres évaluations musculosquelettiques. Le professionnel vous posera plusieurs questions sur vos symptômes, vos habitudes et vos antécédents. Il évaluera votre posture, la mobilité du cou et de la mâchoire, la force et le recrutement des muscles, les raideurs musculaires et parfois d’autres éléments pertinents.

Les traitements consistent en un mélange de différentes techniques, de thérapie manuelle et d’éducation. Dans le cas d’une DTM dû à un syndrome myofasciale, la puncture physiothérapie avec aiguilles sèches est souvent très efficace. En effet, plusieurs muscles de l’ATM sont difficilement accessibles par des techniques manuelles. La plupart du temps, un programme d’exercices à faire à la maison vous sera également enseigné.

N’attendez pas davantage pour consulter si vous souffrez d’une DTM ou si vous pensez avoir des symptômes associés.